THESE - Structuration sub-lambda pour l'imagerie thermique

for the legal reasons, job opportunities are in French version

Offre publiée le 25 Jun 2019
Catégorie : R&D (Ingénieurs)
Référence du poste : UL/THESE/SSL/06/19

Poste :

Le domaine des imageurs thermiques, fondé sur une technologie « non refroidie » à base de microbolomètres, évolue dans un marché international très dynamique. De nouveaux produits émergent dans le domaine du grand public (capteurs domotiques, micro-imageurs, surveillance, aide à la conduite…). Ces marchés totalement nouveaux changent le visage de la concurrence, ouvrant des perspectives à de nouveaux acteurs.
Pour répondre à l'engouement du marché, il est intéressant de proposer des systèmes d'imagerie complet, à cout réduit, incluant non seulement le plan focal, mais également l'optique imageante. Ainsi, ULIS propose commercialement des produits associant dans un module compact la rétine et la lentille actuellement en matériau chalcogénure. Ces lentilles, réalisées par moulage à l'unité présentent un cout relativement élevé. Aussi le LETI et ULIS poursuivent actuellement des efforts de développement visant à réaliser des optiques en silicium à l'échelle du wafer.
Aujourd'hui, les lentilles à base de matériaux de chalcogénure, présentent des problèmes de dispersion en longueur d'onde. Ce chromatisme dégrade la qualité image, dégradation qui peut devenir problématique avec la réduction du pas pixel. Les lentilles réfractives réalisées en Silicium, résolvent à priori le problème de coût dans la mesure où elles sont réalisées via des procédés collectifs de la microélectronique, cependant, elles présentent les défauts suivants :
- La puissance optique est limitée par les procédés de réalisation et reste donc relativement faible. Avec la diminution du pas pixel, il sera nécessaire de disposer de focales plus courtes.
- Du fait de l'utilisation d'un nombre restreint de lentilles, d'un FOV ainsi que d'une ouverture importante, des aberrations d'ouverture et de champ subsistent.
- Des défauts de forme, liés à la technologie de fabrication peuvent apparaitre, réduisant encore la qualité image.
D'autre part un nouveau type d'optique dite ‘diffractive' à base de structures sub-lambda a récemment été mis au point. Les structures sub-lambda sont des réseaux dont le pas caractéristique est inférieur à la longueur d'onde (typiquement Λ

Profil recherché :

Type de contrat :

CDD

Région :

Rhône-Alpes