3 raisons d’intégrer de l’imagerie thermique dans vos produits pour adresser le marché de la surveillance

3 raisons d’intégrer de l’imagerie thermique dans vos produits pour adresser le marché de la surveillance

Sep 09 . 3min read

Le marché de la surveillance est toujours un enjeu de taille : que l’on parle de surveillance sanitaire, de surveillance territoriale ou de surveillance industrielle, elle revêt des aspects stratégiques et sécuritaires incontournables. L’infrarouge est indissociable de la surveillance sous toutes ses formes car cette technologie, non intrusive, apporte fiabilité et performance. C’est pourquoi, les détecteurs infrarouges sont de plus en plus associés à la serveillance de manière générale.

Nous allons vous détailler ici 3 raisons d’intégrer de l’imagerie thermique dans vos produits pour adresser le marché de la surveillance.

 

La surveillance des ouvrages d’art pour garantir leur étanchéité

Le surveillance des ouvrages d’art, comme les ponts par exemple, consiste notamment à protéger la structure contre les détériorations qui pourraient être provoquées par l’eau. En effet, cette dernière est capable d’altérer des matières comme le bitume et de rendre la structure dangereuse. Elle doit donc être régulièrement surveillée et testée. Pour cela, la thermographie par infrarouge est particulièrement efficace. Basée sur le principe de la détection du flux thermique émis par la surface observée et sa transformation sous forme d'une image, cette technique permet de déterminer la présence d'hétérogénéités thermiques au sein des matériaux constitutifs de la structure.

Cette méthode de contrôle vise à analyser la qualité du collage d'une chape d'étanchéité posée en adhérence sur un béton à partir de l'examen de sa surface par thermographie infrarouge. Elle peut également être étendue à la détection de défauts d'adhérence d'une chape d'étanchéité déjà existante, et recouverte d'une épaisseur maximale de 10 cm de béton bitumineux dans des conditions particulières.

La thermographie par infrarouge est particulièrement efficace pour la surveillance de ce type d’ouvrage car elle permet la prise de mesures sans contact, est non invasive et donc non desctructrice : pas besoin de dégrader la structure pour surveiller son état.

De plus, l’imagerie thermique permet une mise en œuvre rapide et un examen exhaustif de la surface, même à de très hautes températures.

Ces points forts sont des atouts importants pouvant ainsi permettre la réparation de l'ensemble des défauts constatés.

 

Interview

 

La surveillance de sites sensibles pour garantir une sécurité maximum

La protection des frontières, des sites et infrastructures critiques, comme par exemple les bases militaires ou les centrales nucléaires, les plateformes pétrolières ou encore les ports et aéroports, nécessite des systèmes de surveillance à la pointe de la technologie et aux performances avancées, notamment pour les prémunir des vols, les tentatives d’intrusion ou encore d’attentats. C’est pourquoi, la technologie infrarouge est parfaitement adaptée.

En effet, elle offre des portées d’observation longues et des champs de vision larges, et est capable de détecter des intrusions sur des zones étendues. Les cameras thermiques permettent une détection, une reconnaissance et une identification précise.

Les détecteurs infrarouge embarqués sur des caméras fixes ou sur des drones, permettent de couvrir des surfaces de plusieurs hectares, sans intervention humaine, par toutes conditions météorologiques, de jour comme de nuit.

La sophisticité de la technologie infrarouge en fait un dispositif désormais incontournable dans la surveillance de sites sensibles, mais aussi des frontières.

 

La surveillance civile pour garantir la sécurité de tous

Enfin, intégrer de l’imagerie thermique dans vos produits, permettra également d’améliorer leurs performances en matière de surveillance civile. En effet, les caméras équipés de détecteurs thermiques infrarouge sont particulièrement recherchées dans des domaines d’application liés à la surveillance civile, comme les services de police, de douane ou encore par les pompiers. Ces derniers utilisent cette technologie pour détecter les sources de chaleur responsables de feux, identifier des foyers dans les sols, les murs et les plafonds qui pourraient être toujours actifs. L’imagerie thermique permet de voir dans le noir et à travers la fumée, c’est pourquoi elle constitue un outil indispensable pour les pompiers qui s’en servent également pour repérer des victimes sur des zones accidentées ou dans des décombres.

Les services de protection civile, comme la police ou les douanes, ont également recours à l’imagerie thermique pour faciliter leurs opérations nocturnes comme le poursuite de suspects, qui sont désormais visibles même en pleine nuit ou le sécurisation de sites avant intervention.

L’imagerie thermique peut donc apporter une véritable valeur ajoutée à des produits déjà performants mais dont le champ d’action est restreint en situation d’obscurité ou de conditions visuelles dégradées. Dans le domaine de la surveillance, cette caractéristique de vision nocturne toujours plus précise est particulièrement utile et recherchée. En effet, ce marché en pleine croissance exige des équipements perfectionnés pour garantir une sécurité toujours plus forte, dans des contextes sensibles, aussi bien dans le domaine civil qu’industriel.

 

Pour en savoir plus, découvrez l’interview d’Eric, customer support chez LYNRED. Confronté quotidiennement aux besoins et problématiques des clients qui utilisent de l’imagerie themique, ils nous explique pourquoi et comment cette technologie est devenue aujourd’hui incontournable dans bon nombres de domaines d’activités.

Interview

 

Share this article